Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

"Transcrire un corpus audio dans la perspective de la préservation du patrimoine culturel immatériel. Les obstacles rencontrés, les méthodologies retenues, les questions restées en suspens"

Résumé : Marie-Madeleine Bertucci La communication, a pour objet « l’étude de la mise en mots de la mémoire des « chibanis » du quartier de la Goutte d’or à Paris » à partir d’un corpus d’entretiens biographiques audio réalisés par Jean-Marc Bombeau, dans les locaux de la galerie associative l’Échomusée, située rue Cavé dans le XVIIIe arrondissement de Paris, avec un groupe de chibanis ou anciens du quartier de 2010 à 2012. Cette étude discursive mémorielle est le sujet de la thèse de Mounia Illourmane. Ces entretiens font émerger la mémoire de ces acteurs sociaux en les amenant à jeter un regard rétrospectif et réflexif sur leur passé, de leur arrivée à Paris dans les années soixante, dans le cadre d’une immigration de travail jusqu’à leur retraite qui prend effet dans la période contemporaine. Ils autorisent l’émergence d’un processus de patrimonialisation de données mémorielles, qui constituent le socle d’un patrimoine immatériel. Les entretiens ont visé à la fois le passé et le présent et ont cherché à mettre en lumière, à travers le travail sur la mémoire, le retour rétrospectif sur le passé, l’historicité du présent et les types de liens sociaux tissés à travers l’expérience de l’exil. Au plan théorique, la réflexion s’inscrit dans la perspective des cultural et des subaltern studies pour mettre en évidence le caractère fragmentaire et discontinu de ces récits mémoriels par le biais d’une étude du lexique privilégié par les énonciateurs. Le patrimoine culturel immatériel, porté par la convention de l’UNESCO du 17 octobre 2003, et sa conservation supposent deux types de questionnements. D’une part, on l’a vu, il s’agit de concevoir différemment les politiques patrimoniales, en les envisageant du point de vue des détenteurs du patrimoine et non plus seulement du point de vue des experts, d’autre part d’élaborer des modalités de préservation des données autres que celles du patrimoine matériel, ce sur quoi va porter la communication. Mounia Illourmane Ce sujet m’a été proposé par ma directrice de thèse Marie-Madeleine Bertucci. Jean-Marc Bombeau a mis à notre disposition un ensemble de données brutes (séquences vidéo, bandes son et photos), sauvegardées sur un disque dur. Avec ma directrice de recherche, nous avons conçu un outil de classement, d’indexation et d’arborescence des données pour déterminer la nature et la quantité des matériaux à exploiter. A partir d’une démarche muséale et ethnographique, il s'agit de transcrire un corpus audio dans une perspective de conservation d'archive et de valorisation de données peu accessibles matériellement et s’inscrivant dans le cadre du patrimoine culturel immatériel. Néanmoins au cours de cette tâche, sont apparues certaines difficultés d'ordre technique, étant donné que le corpus n'est pas destiné à cet effet, la prise de son est artisanale ce qui a rendu la transcription plus complexe. Face à des locuteurs non natifs avec un accent prononcé, les logiciels de reconnaissance vocale et de transcription automatique sont inadaptés. Par conséquent, le choix des outils s'est porté sur deux logiciels informatiques, « Express Scribe » et « E-Speaking ». Le premier est un logiciel professionnel de lecture audio conçu pour faciliter la transcription des enregistrements audio. Grâce à cet outil on peut contrôler la vitesse de lecture audio ainsi avoir une lecture à vitesse variable. « E-Speaking » est un logiciel de contrôle et de reconnaissance vocale qui a pour fonction la dictée et l'exécution des tâches sur ordinateur avec la voix de l'utilisateur. On l’a utilisé notamment pour accélérer le travail de transcription des bandes son. L'emploi de ces deux outils a permis la transcription en restant le plus fidèlement possible à l'original tout en tenant compte des nombreuses contraintes d'ordre syntaxique, orthographique et phonologique résultant du caractère oral des données.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-cyu.archives-ouvertes.fr//hal-03704393
Contributor : Marie-Madeleine BERTUCCI Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, June 29, 2022 - 5:27:11 PM
Last modification on : Friday, August 5, 2022 - 2:45:59 PM

File

MMBertucci-MIllourmane-Communi...
Files produced by the author(s)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : hal-03704393, version 1

Collections

Citation

Marie-Madeleine Bertucci, Mounia Illourmane. "Transcrire un corpus audio dans la perspective de la préservation du patrimoine culturel immatériel. Les obstacles rencontrés, les méthodologies retenues, les questions restées en suspens". Le corpus audiovisuel : Quelles approches ? Quels usages ?, Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO). Equipe PLIDAM (Pluralité des Langues et des Identités : Didactique, Acquisition, Médiations). Axe 6 : SemioMed. INA. Université de Liège. FNRS. Campus Tech. Laboratoire Paragraphe. ANR MémoMlnes, Jun 2019, Paris, France. ⟨hal-03704393⟩

Share

Metrics

Record views

4

Files downloads

0